Une nuit pour découvrir ou redécouvrir l’Eglise

Chaque été depuis 2011, toutes les églises de France sont invitées à ouvrir largement leurs portes durant une ou plusieurs nuits. Après une interruption l’année dernière en raison de la Covid 19, plusieurs églises du diocèse de Valence donnent rendez vous pour un accueil ou un moment culturel, à Léoncel, Rémuzat, Chantemerle les Grignan et Villeperdrix.

Une image forte est donnée. La lumière qui guide dans la nuit, la vision d’une église éclairée de l’intérieur, portes grandes ouvertes pour accueillir tous ceux qui souhaitent entrer et qui ne l’osent pas en temps habituel. Avec la Nuit des Eglises, l’Eglise de France joint le culte et la culture pour offrir aux visiteurs habituels ou occasionnels des instants mémorables. Ainsi les communautés locales, même dans les plus petits villages, font vivre et permettent de se réapproprier leur église, lieu de leur histoire et de leur enracinement. C’est aussi l’occasion d’ouvrir leurs portes et accueillir largement tous ceux qui se présentent : artistes, visiteurs, curieux, personnes qui s’interrogent…

Organisé lors d’une même semaine, partout sur le territoire de notre pays, ce rendez-vous constitue un signe fort d’unité et de manifestation vivante de l’Église rendue visible à travers nos églises. Chacun est invité à franchir le seuil d’une église afin de découvrir sous une nouvelle lumière, les richesses de son patrimoine de proximité grâce à des programmes variés : des visites aux chandelles ou guidées, des concerts, des chœurs, des expositions de création contemporaine, des lectures, des temps de prière…

A l’abbaye de Léoncel, après le vernissage de l’exposition 5 femmes / 4 saisons à 17h, aura lieu ce vendredi 2 juillet une veillée de prière. Samedi 3 Juillet, à Villeperdrix, accueil et musique sont prévu de 19h30 à 21h. A Rémuzat, un accueil sera assuré de 21h à 22h30. Enfin à Chantemerle les Grignan, outre l’accueil toute la soirée, l’ensemble vocal A Barbaresca, trio vocal à partir des manuscrits franciscains des XVIIe et XVIIIe siècles animera l’église à partir de 22h.