Orientations et synode

De 2013 à 2015, le diocèse de Valence a vécu un synode diocésain sur le thème L’Évangélisation dans la Drôme. Pendant ces deux ans, de nombreuses personnes se sont retrouvées pour travailler sur cette question au niveau de leurs paroisses et au niveau diocésain. À l’issue du Synode, Mgr Michel, évêque du diocèse, a publié les Actes du synode, qui constituent aujourd’hui les orientations majeures du diocèse de Valence, pour l’Évangélisation, autour de trois axes : Vivons la communauté, Ouvrons les bras, Annonçons la joie de l’Évangile.

I – Vivons la Communauté

  •  Pour vivre la fraternité, devenons une communauté fortifiante et rayonnante, par des moyens novateurs de partage. Ayons le souci, chacun dans sa communauté, de développer un regard bienveillant les uns sur les autres.
  • Pour une meilleure évangélisation, les prêtres sont appelés à œuvrer ensemble. Avec eux, les membres de différentes paroisses voisines, en particulier d’une même Unité Pastorale, coopèrent, se soutiennent et innovent en joignant leurs forces.
  • Nous développerons les liens avec les différentes Églises chrétiennes (sans oublier les Églises orientales) en pensant et construisant ensemble ce qui peut être fait pour le service des autres.

II – Ouvrons les bras

  • Faisons de l’accueil une priorité de nos paroisses et de nos communautés, pour que tous nous soyons responsables de l’accueil dans nos différents lieux d’Église et pour que chaque personne se sente accueillie telle qu’elle est, là où elle en est, dans l’écoute, le respect et la bienveillance.
  • Donnons aux personnes ayant préparé et célébré un sacrement, le goût de poursuivre le chemin et favorisons leur intégration dans les communautés paroissiales.
  • Ouvrons nos églises pour qu’elles soient toujours plus, au cœur de nos villes et villages de la Drôme : – Des lieux où tous se sentent accueillis, croyants ou non croyants, habitants ou visiteurs… – Des lieux de première annonce par la beauté de l’art sacré (vitraux, peintures, sculptures et aménagements…), par une information sur le sens des lieux et par la mise à disposition d’informations sur la foi chrétienne (fiches explicatives sur les fêtes liturgiques, les sacrements, revues chrétiennes…). – Des lieux de visibilité d’une communauté vivante, accueillante, ouverte à la vie contemporaine et aussi lieu d’information (organigramme, activités, évènements, sacrements…). – Des lieux de recueillement et de prière pour que le visiteur devienne pèlerin pour un instant.
  • À la suite du Fils de Dieu qui s’est incarné, qui s’est fait pauvre et qui a été rejeté, allons à la rencontre des personnes en souffrance. Acceptons de nous laisser interpeller par les situations de solitude, de maladies, de rejet, de précarités etc. Suscitons dans les paroisses, les mouvements et les services, une nouvelle manière d’être ensemble et de vivre la communauté. Faisons en sorte que chacun y trouve sa place et apporte sa pierre.
  • Allons à la périphérie pour rejoindre les personnes éloignées de l’Église et de la société qui se sentent rejetées du fait de leur situation. Les services diocésains concernés soutiendront les initiatives mises en œuvre. « Amen je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40)

 

III – Annonçons la joie de l’Évangile

  • Portés par la prière, rayonnons humblement de la joie de l’Évangile en rendant cohérent ce que nous croyons et ce que nous vivons. Nourris par la Parole de Dieu, que nos rencontres soient fraternelles et que nous sachions aussi bien recevoir que donner. Trouvons les moyens en communauté pour que chacun puisse mettre tout cela en pratique dans sa vie de tous les jours.
  • Pour témoigner du Christ de manière visible et active au sein de la cité, organisons-nous pour être des acteurs reconnus dans la vie locale : Intéressons-nous davantage, à titre personnel ou en groupe, à la dynamique de nos communes, de nos villages, de nos quartiers, en participant de façon plus active, en suscitant et en soutenant des personnes qui s’engagent.
  • Osons aller à la rencontre de l’autre. Participons à la vie de la société et témoignons par nos actes de la présence du Christ vivant aujourd’hui. Appelons tous les baptisés à s’impliquer aussi bien par des actions au long cours que par des actes ponctuels, chacun à sa mesure.

Télécharger les Actes du synode

Lire la lettre d’envoi en mission fin de synode