Les vêpres le mercredi à St Jean

Ce mercredi soir la messe sera célébrée à l’intention du Père Pierre Bérenger décédé dimanche dernier. L’office des vêpres célébré tous les mercredis soir par Monseigneur Pierre-Yves Michel se déroule en ce temps hivernal à l’Eglise St Jean à Valence.

Depuis la Toussaint, les vêpres du mercredi soir avec Monseigneur Pierre-Yves Michel ont lieu à l’église Saint Jean à Valence, à partir de 18h30.

Ce mercredi sera l’occasion pour notre évêque de célébrer la messe à 19h à l’intention du Père Pierre Bérenger, prêtre à la retraite du diocèse de Valence,survenu dimanche à la maison de l’Olivier à Valence. Ayant donné son corps à la science, il n’y aura pas de messe de funérailles. Nous rendrons grâce pour sa vocation et son ministère et prierons pour lui et ses proches.

 

Pierre était né le 12 juillet 1930 dans l’Yonne à Quarré les Tombes. D’une famille de 7 enfants, son frère jumeau (Jean) est spiritain, il a eu aussi un grand oncle mariste et une tante religieuse.

Il est confirmé le 17 juin 1937 à la Maitrise St Apollinaire à Valence. On le retrouve ensuite à l’Institution Notre Dame, puis au Séminaire des vocations tardives à Roussas. Ainé de famille nombreuse, il est exempté du service militaire.

En 1949, il entre au Grand Séminaire de Valence, mais malade il passe les années 51 à 53 à Boëge en Savoie. Il est ordonné le 29 juin 1957.

Ses différents ministères l’ont conduit comme vicaire à Nyons (1957), à la cathédrale de Valence (1960), et à Ste Thérèse à Valence (1964). En 1967, il est aumônier JIC/F et JOC/F. En 1972, il est en repos à Rencurel.

En 1973, il entre en service pastoral sur l’agglomération romanaise. En 1981, nouvelle période de repos à Mormant dans le 77.

En 1982, il part comme Fidei Donum en Guadeloupe, à Pointe à Pitre, puis à Baie Mahaut en 1989.

Il revient dans le diocèse en 1992 avec la charge pastorale de La Roche de Glun.

Un accident de voiture en 1992 le diminue physiquement de manière importante. Il est admis à la maison de retraite Ma Reverdy à Tain en 1994, puis à l’Olivier à Valence en 2008.