Enseignement Catholique : huit nouveaux chefs d’établissement pour la rentrée

Cette année, huit chefs d’établissement ont été nommés dans le diocèse. Découvrez leurs portraits ci-dessous. Belle rentrée à tous les élèves, enseignants et chefs d’établissement de la Drôme !

Gilles Perillat-Collomb, école Saint-Jean-Baptiste à Allan

« Je suis chef d’établissement depuis 17 ans. Au cours de ces 17 ans, j’ai eu la chance de travailler au sein de trois écoles très différentes : Allan pendant 3 ans, puis Marsanne pendant 12 ans et enfin Chabrillan-Montélimar depuis 2016.
Pour cette rentrée, M. Bouteille m’a proposé un projet très excitant, avec une direction multi-sites et un retour aux sources, en prenant le pilotage de l’école Saint-Jean-Baptiste d’Allan et bien sûr en conservant l’école Chabrillan.
Cette direction, inédite pour moi, m’obligera à quitter mon poste d’enseignant pour me consacrer pleinement à la fonction de chef d’établissement. L’occasion pour moi de mettre en application un cadre éthique qui m’est cher à savoir
– Rechercher à donner du sens à toutes mes actions ;
– Construire des relations de confiance entre les différents partenaires ;
– Construire des liens entre toutes les actions vécues au sein des deux établissements. »

 

Christelle Babic, école Notre-Dame à Grâne

« Après des études dans une école de commerce, j’ai vécu une courte expérience dans une société d’import-export avant de s’orienter dans l’éducation.
Élevée dans la Foi, c’est logiquement que j’ai suivi la formation au CFP de Lille pour devenir professeur des écoles habilitée en anglais. Suivant mon époux, j’ai intégré divers diocèses et enseigné dans des établissements catholiques variés. Je me sens proche des valeurs salésiennes dont le respect, la bienveillance, l’écoute et le dialogue. Pour moi, il est important de mettre l’enfant au centre de son éducation et de le guider dans une relation de confiance.
Installée dans la Drôme depuis deux ans, j’ai tout de suite été attirée par ce petit village typique qu’est Grâne. Quant à l’école Notre-Dame où je pars en mission de chef d’établissement, il s’y dégage une atmosphère sereine et propice à de jolis projets…
Je suis aussi maman de trois grands enfants, j’aime les balades avec son golden, je suis passionnée de danse et de voyages avec les miens. »

 

Virginie Bigache, école Sainte-Marie à Montmeyran

« Nommée à l’école Sainte-Marie de Montmeyran, je suis enseignante depuis 16 ans dont 12 passées à l’IND à Valence, où je me suis beaucoup impliquée dans la vie de l’établissement et la pastorale en tant que catéchiste. Après des études de Lettres Modernes, je me tourne naturellement vers le métier de professeur des écoles car c’est pour moi une vocation depuis l’enfance. Après quatre années passées en Isère à l’école Saint-Pierre d’Apprieu, je reviens dans la Drôme d’où je suis originaire. Je suis mariée et mère de quatre enfants.
Comme l’avait dit notre pape saint Jean Paul II, pour moi « L’éducation est plus qu’un métier, c’est une mission qui consiste à aider chaque personne à reconnaître ce qu’elle a d’irremplaçable et d’unique, afin qu’elle grandisse et s’épanouisse. » »

 

 

Vanessa Doublier-Villette, école Notre-Dame à Nyons

« Je suis originaire du département du Morbihan en Bretagne. Après avoir obtenu une licence en sciences de l’éducation en 2008, puis un master Métiers de l’Enseignement et de la formation en 2011, j’ai réussi le concours de professeur des écoles la même année. J’enseigne depuis septembre 2011, période durant laquelle j’ai pu m’adapter à différents niveaux de classe.
Je suis ravie de continuer ce beau métier dans la Drôme, région que j’ai appris à connaître depuis quelques années grâce à mon mari originaire de Crest. »

 

 

 

Nadège Fillet, école Jeanne d’Arc à Saint-Jean-en-Royans

« J’ai débuté ma carrière professionnelle dans le secteur de l’animation socio-culturelle, puis dans l’action culturelle. Je suis maintenant enseignante depuis 10 ans, et j’ai eu la chance de travailler dans les départements de l’Ardèche, puis de l’Isère et, depuis une année, je suis dans la Drôme, à l’école Jeanne-d’Arc de Saint-Jean-en-Royans. Je suis nommée chef d’établissement dans cette même école à partir de la rentrée. Cette nomination me permet de prendre de nouvelles responsabilités auxquelles j’aspire depuis de nombreuses années. Elle me permet surtout d’œuvrer plus encore pour les enfants et leur famille et, d’œuvrer pour une mission d’Église. Mon engagement dans l’enseignement, et dans l’Enseignement Catholique, s’enracine dans ma foi chrétienne. Je vis avec mon époux et mes cinq enfants dans le Vercors, dans un cadre de vie apaisant et nourricier.
J’aime particulièrement cette citation : « Tout ce qui n’est pas donné est perdu ». »

 

Gilliane Lamotte-Garnier, école Notre-Dame à Valence

« Je suis depuis plus de vingt ans au sein de l’Enseignement Catholique, après avoir exercé dans le milieu de la communication. Je suis passionnée par la pédagogie et, durant toutes ces années, l’enfant a toujours été au cœur de mes préoccupations. J’ai débuté cette carrière au service du diocèse de l’Isère dans lequel j’ai eu également en charge une direction d’école. Il y a 7 ans, j’ai rejoint la communauté éducative de l’école Sainte-Marie à Montmeyran, en tant que chef d’établissement et enseignante. Aujourd’hui, je fais le choix de m’investir davantage dans la fonction de chef d’établissement et j’ai le privilège d’intégrer, pour la rentrée de septembre 2018, l’école maternelle et primaire de l’Institution Notre Dame. »

 

 

Olivier Moucadel, ensemble scolaire Saint-Louis à Crest

« J’ai fait beaucoup de scoutisme étant plus jeune, passionné de sport et d’éducation, je me suis naturellement tourné vers le métier de professeur d’EPS.
Au bout d’une dizaine d’année de ce beau métier, j’ai souhaité m’investir de manière différente dans l’éducation des jeunes et j’ai postulé comme chef d’établissement.
J’ai commencé cette nouvelle mission en septembre 2011.
L’ensemble Scolaire Saint-Louis sera le 3e établissement dont j’aurai la charge.
Je suis marié depuis 15 ans, et père de sept enfants de 8 mois à 14 ans. Avec mon épouse, nous sommes également investis dans la préparation au mariage et dans l’évangélisation en couple. »

 

Éric Bon, ensemble scolaire Anne Cartier à Livron

« Docteur ingénieur en chimie puis enseignant en Sciences Physiques, j’ai accepté le poste de directeur adjoint du lycée Ozanam à Mâcon, il y a 8 ans avant de prendre en charge la coordination du centre scolaire Anne Cartier à Livron dès la prochaine rentrée.
C’est un retour aux sources drômoises après une longue parenthèse de 20 ans en Bourgogne. Je suis marié et père de deux garçons.
Je vais donc mettre toute mon énergie et mes compétences au service de la communauté éducative de Livron.
Je serai particulièrement vigilant pour promouvoir la Personne au sein de mon établissement et pour accompagner les mutations que nous vivons. En résumé, faire de l’Ecole un lieu d’éducation animé par l’esprit évangélique. »