Album photos : plus de 500 drômois en pèlerinage à Lourdes !

540 drômois ont participé cette année au pèlerinage diocésain à Lourdes qui s’est tenu du 7 au 12 juillet 2019, sur le thème « Heureux vous les pauvres, les Royaume des Cieux est à vous », accompagnés par Mgr Pierre-Yves Michel, évêque de Valence. Cette année, comme tous les 4 ans, le pèlerinage diocésain et le pèlerinage diocésain des collégiens ont eu lieu en même temps. Retour sur ce temps fort pour les pèlerins !

« Heureux vous les pauvres, le Royaume des Cieux est à vous » (Luc 6,20) : une parole, un défi pour aujourd’hui

Dans la Bible, nous lisons que Dieu a appelé notre père Abraham à quitter son pays et sa famille pour « aller vers lui-même » et vers le pays qu’il lui donnerait (livre de la Genèse 12, 1). Un peu de la même manière, ce 7 juillet 2019, cinq cent vingt pèlerins quittaient la Drôme en direction de Lourdes, sachant qu’un groupe de neuf jeunes étaient déjà sur la route, regagnant Lourdes à vélo depuis Valence, par étapes depuis le 1er juillet.

Oui, ces pèlerins avaient soif de rencontrer Dieu, et plus profondément son Fils par Marie. Dieu qui se fait pauvre pour habiter en Jésus au cœur de notre humanité, Jésus qui se met à genoux devant ses disciples pour leur laver les pieds. Et à Lourdes, nous avons découvert (ou redécouvert) combien Dieu par Marie a choisi Bernadette, une jeune fille de 14 ans, de santé fragile, vivant avec sa famille dans des conditions de vie matérielle d’une grande précarité, mais portant en elle un trésor : « celui d’être donné à Jésus par Marie ». Et combien Dieu a toujours soif de rejoindre tout particulièrement les hommes et les femmes simples et pauvres. Aussi ces derniers peuvent-ils nous révéler qui est Dieu pour eux, qui est Dieu pour nous.

Et puis ce pèlerinage a également été l’occasion de concrétiser la vie de « fraternité », avec des temps de découvertes de nouvelles personnes portant des qualités et des faiblesses, et des temps de partage de la Parole de Dieu. La fraternité qui est une grâce ne demandant qu’à faire son oeuvre entre nous et par nous.

Puissent les forces retrouvées et la joie vécue nous permettre de vivre sans cesse davantage comme Fils et Fille de Dieu, et comme frère de tout homme et femme rencontré.

Marie-Louise Bazelle, directrice diocésaine des pèlerinages

Valence-Lourdes à vélo !

Nous nous sommes élancés de Valence quelques jours avant le départ du Tour de France, pour un périple de près de 700 km en direction de Lourdes. Au programme de ce pélé à vélo, des étapes dont la distance variait entre 60 et 100 km par jour, rythmées par les temps de prières et de réflexion, de repas, de repos, et de détente. Une fois arrivés à Lourdes, nous avons pu rejoindre le pèlerinage diocésain, et vivre des temps forts comme le passage aux piscines. Nous avons également eu la joie de nous mettre au service en découvrant et en aidant l’hospitalité du diocèse.

Nous tenons à remercier chaleureusement celles et ceux qui nous ont accompagnés et soutenus durant ce pèlerinage, que ce soit en nous sponsorisant, en nous accueillant dans les lieux d’hébergements ou pour des pauses pique-nique, et tous ceux qui nous ont portés par la prière.

Le pèlerinage en chiffres

3 : le nombre d’édition du pèlerinage à vélo à Lourdes (il y en avait eu en 2013 et 2015).
7 : le nombre de crevaisons durant le pélé 2019.
8 : le nombre de jours pour rallier Lourdes sur notre vélo.
9 : le nombre de pèlerins qui ont bravé cette année la canicule, la pluie, les crevaisons, les chutes, les montées et les gaz d’échappements.
692 : le nombre de kilomètres parcourus entre Lourdes et Valence.

Théophile Gotfrois, séminariste

Vivre le pèlerinage en famille !

Cette année, le groupe Famille était composé de vingt-huit personnes, dont les âges allaient de 10 mois à 80 ans. Il s’agissait soit de parents avec leurs enfants, soit de grands-parents avec leurs petits-enfants et de trois personnes seules. Nous étions accompagnés par le père Léonce
Sadio, vicaire de la paroisse Notre-Dame des Peuples à Valence, et qui venait pour la première fois à Lourdes.

Dès le premier soir à la cité Saint-Pierre, notre groupe a pu célébrer l’eucharistie dans la petite chapelle Sainte-Bernadette et déjà les enfants ont bien participé. Au long de la semaine, nous avons été présents à tous les temps diocésains auxquels il nous était possible de participer. Des temps particuliers pour le groupe nous ont permis de mieux découvrir la vie de Bernadette et le message de Lourdes.

De plus, les temps en fraternité ont été, pour petits et grands ensemble, l’occasion de se dire, en toute simplicité, ce qui habite notre cœur, de mettre des mots sur notre foi, de partager ce que l’on souhaite faire grandir en nous pour vivre plus fraternellement.

Cécile et Philippe Hasslauer, responsables du groupe Famille

Cent trente-cinq collégiens en pèlerinage à Lourdes !

Dans le cadre du pèlerinage annuel du diocèse de Valence, cent trente-cinq collégiens et leurs dix-neuf animateurs ont débarqué à Lourdes dans une atmosphère rafraîchissante : un petit crachin, voire des orages ont accompagné leurs trois premiers jours ! Ils ont marché, cheminé ensemble, parfois pour la première fois, à la découverte de nos pauvretés, qui sont en fait nos richesses, pour entrer de plain-pied dans le Royaume de Dieu ! Pas facile de comprendre, puis d’assimiler cet apparent paradoxe : pauvre et heureux !

Ils ont été entraînés par leurs accompagnateurs à chercher ce qui constituait le bonheur, aidés en cela par l’humble parcours de la petite Bernadette qui elle-même se sentait inutile et si pauvre qu’elle ne désirait que faire la volonté du Père en servant les plus démunis pour soulager leur peine.

Nos jeunes pèlerins ont exploré la pauvreté, les pauvretés, celles des autres, les nôtres également : nos limites, nos vulnérabilités, nos manques qui nous font immanquablement nous tourner vers nos frères pour recevoir d’eux et donner à notre tour. Les plus âgés ont pu s’approcher de l’hospitalité, des malades qui manifestent souvent que c’est quand on est pauvre que l’on trouve Dieu !

Ateliers divers, chemin de croix, catéchèses et célébrations, sacrement de la réconciliation, randonnée, procession mariale ont émaillé le pèlerinage. Des rencontres parfois imprévisibles sont nées, des liens fraternels se sont tissés, la joie malgré la fatigue des jours trop courts, a fait miroiter le reflet du Royaume des cieux ! Déjà là, à habiter, au fond de nos cœurs et entre nous ; à faire grandir en nous et à l’extérieur de soi !

Lygie Condomines, responsable du groupe Collégiens