Premier Forum chrétien francophone

« Quelle joie pour des frères et sœurs d’être réunis ensemble ! » (Ps 133, 1) C’est ce que nous avons vécu au premier Forum chrétien francophone.

Parmi les deux cent personnes issues de vingt confessions ou familles chrétiennes de différents pays francophones d’Europe réunis à Lyon du 28 au 31 octobre 2018, nous étions trois valentinois, Philippe Flahaut, Sœur Floriane Mrema et moi. Inspirés par la démarche du Forum chrétien mondial, nous avons vécu des temps de découverte mutuelle, en petits groupes, avec nos cultures, nos histoires personnelles et nos manières de vivre la foi. Nous avons pris le temps de
nous écouter, chacun partageant, dans son langage, sa rencontre et son cheminement avec Jésus-Christ.

Le thème de ce Forum était tiré de l’Évangile de Marc (3,13-15) : « Jésus appela ceux qu’il voulait pour être avec lui et pour les envoyer ».

 

Anne-Noëlle Clément
Responsable de œcuménisme, diocèse de Valence

Deux témoignages de Drômois :

« Le 1er novembre 2018, le journal La Croix titrait « Les évangéliques bousculent les relations œcuméniques » dans un article rapportant l’expérience inédite du 1er Forum chrétien francophone qui s’est tenu à Lyon du 28 au 31 octobre. En tant qu’évangélique, je pense que la réciproque est vraie car j’ai été tout autant « bousculé » par ce vécu œcuménique de ces quelques journées. L’accent mis sur le cheminement personnel de vie spirituelle a permis un premier pas dans la reconnaissance d’un frère, d’une sœur dans le Christ. Une étape importante pour avancer vers un état d’esprit de dialogue et de partage de foi. Un forum très prometteur pour la suite. »

Philippe Flahaut, participant au 1er Forum chrétienfrancophone, en tant qu’évangélique

« Quelques rayons de soleil : si loin et « si proches que nous sommes, étrangers mais frères devant toi ». J’ai surligné, entre autres, ces quelques mots, extraits du chant du Forum chrétien francophone et vous les partage avec joie, parce qu’ils me disent au plus profond de moi, ce qu’est le réel du christianisme mais l’urgence de son unité. Participer au premier Forum chrétien francophone a été pour moi un grand privilège et je suis très reconnaissante à l’équipe diocésaine, au diocèse et à ma communauté. Je suis revenue comblée de ce forum, plus déterminée que jamais en faveur de l’unité des chrétiens. Ce qui m’a le plus marqué ce sont les moments extraordinaires que nous avons eu dans les petits groupes interconfessionnels, où chacun devait partager aux autres membres du groupe son cheminement personnel avec Jésus-Christ. Et le miracle c’est produit ! Il n’y avait plus de raison pour une levée de bouclier puisqu’il s’agissait de partager son itinéraire avec le Christ reconnu par chacun de nous comme l’unique Seigneur. Nous étions donc, tous, frères et sœurs autour de Jésus-Christ. Nous nous sommes présentés aux uns et aux autres sans badges confessionnels, et cela pour moi a été un rayon de soleil au milieu de nos hivers séparatistes. Ma jubilation intérieure était à son sommet
toutes les fois que je nous entendais prier ensemble le Notre Père, chanter ensemble ou encore quand nous sommes allés ensemble, par petits groupes, dans la ville de Lyon pour rencontrer les passants. À propos du soleil, il est toujours là au-delà des nuages et des tempêtes. Ce forum est un grand signe que Jésus-Christ est avec nous, il fait notre unité au-delà de tout ce qui peut nous tenir séparés encore et il nous accompagne dans chacun de nos efforts pour l’unité.

Pour terminer ce petit témoignage je reprends avec vous la dernière partie d’une prière de l’Abbé Couturier pour l’unité des chrétiens : « Seigneur, accorde-nous de nous rencontrer tous en toi, afin que, de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux. En toi, qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité, dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité ». Amen. »

Soeur Floriane Mrema, religieuse du Saint-Sacrement


Quelques extraits du message promulgué à l’issue de ce 1er Forum chrétien francophone

« Qu’avons-nous découvert dans ces quelques jours que nous avons eu le privilège de vivre ?
• Nous avons pris conscience dans nos échanges qu’entre nos Églises des différences importantes demeurent et peuvent toujours occasionner des blessures. Nous avons surtout discerné que c’est le même Père qui nous appelle, le même Christ que nous cherchons à suivre et le même Esprit qui nous anime. Cela nous encourage à construire l’amitié et la fraternité entre nous et à bâtir des ponts de réconciliation entre nos Églises. Notre témoignage de l’amour de Dieu pour les êtres humains et du salut en Jésus-Christ sera ainsi plus clair pour nos contemporains.
• Nous avons aussi compris que ce que nous avons pu vivre ici pourrait être partagé bien plus largement entre nos communautés ou lieux d’Église. C’est pourquoi, nous vous invitons à expérimenter cette démarche fructueuse et à rencontrer des chrétiens et chrétiennes de sensibilité différente de la vôtre. Partagez en confiance ce que le Christ est pour chacun de vous ! Cherchez à vous découvrir les uns les autres en vérité ! Priez et mettez-vous ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu. Cela ne résoudra pas toutes nos divisions, mais cela pourra commencer à changer nos cœurs et nos regards, et dissiper quelques préjugés. Une telle démarche nous permettra, conscients de nos fragilités, d’aborder plus sereinement nos différends et les sujets qui nous séparent encore. »

Lire l’intégralité du Message :