A Valence, un diocèse en action qui se veut responsable

Le rapport Sauvé de la commission indépendante sur les abus sexuels apporte des recommandations et des préconisations pour lutter contre la pédocriminalité. Plus de 15 initiatives sont déjà menées depuis plusieurs années par le diocèse de Valence sur la prévention contre les abus sexuels sur mineurs.

« Outre le choc et la blessure qu’il apporte, ce rapport est une vrai remise en question et nous donne une responsabilité pour viser le bien des personnes dans l’Eglise. Il nous motive pour être de meilleurs accompagnants et éducateurs, prêtres et laïcs. L’Eglise se met en face de cette réalité avec ce rapport. On a des éléments pour comprendre et poursuivre la réforme entreprise depuis les années 2000 sous l’impulsion du pape François. Nous voulons être un diocèse responsable », réagit le Père Guillaume Teissier, vicaire général du diocèse de Valence.

Pour autant, avant même la publication de ce rapport et la création en 2018 de la commission qui l’a établi, le diocèse de Valence a initié une démarche d’action au sujet de la prévention des abus sexuels sur mineurs pour former à la fois les encadrants, mais aussi les parents. « Soyons vigilants ensemble », insiste Guillaume Teissier.

Cette volonté de faire de l’Eglise dans la Drôme une maison sûre a démarré en 2016 par la création de la cellule d’écoute du diocèse de Valence. Depuis, elle a recueilli 25 témoignages de victimes ou de leurs proches, dont certains ne concernent pas le diocèse de Valence. Grâce à un partenariat avec le procureur de la cour d’appel de Grenoble, les victimes sont ensuite orientées, après écoute et prise en charge, vers les autorités judiciaires compétentes, quand cela le nécessite.

Un autre acte fort dans cette démarche proactive de prévention de la part du diocèse de Valence est la création du poste de référente diocésaine Education affective relationnelle et sexuelle (EARS). Brigitte Roudière l’occupe à temps complet avec une répartition de 80% au service de l’enseignement catholique dans la Drôme et 20% au service du diocèse de Valence pour une formation et un accompagnement des prêtres et des laïcs en mission ecclésiale. Un engagement fort et inédit dans l’Eglise catholique de France. « Des prêtres et des laïcs sont abuseurs. C’est important de pouvoir faire un travail de prévention et de formation auprès de tout encadrant mais aussi des parents« , assure Brigitte Roudière.

Retrouvez les autres initiatives de prévention menées par le diocèse de Valence dans le document ci dessous.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger le document [693.89 KB]


Le Secours Catholique agit contre la pauvreté et en faveur de la solidarité en soutenant les plus fragiles à travers un accompagnement financier et convivial pour sortir de l’isolement. 

C’est un mouvement d’Eglise mais aussi reconnu par l’Etat pour sa dimension caritative. 

Il est donc reconnu comme un acteur de la société civile ouvert à tous sans prosélytisme.

« Dans ce temps de l’avent nous sommes appelés à ouvrir l’horizon de notre cœur, à   nous faire surprendre par la vie qui se présente chaque jour avec ses nouveautés »

Pape François

Secours Catholique

  • Téléphone: 04 75 40 34 77

  • Mail: dromeardeche[at]secours-catholique[dot]org

Voir la fiche