Pèlerinage à Assise de la paroisse Saint-Pierre-des-Monts-du-Matin

Le dimanche de Pâques, une cinquantaine de paroissiens de Saint-Pierre des Monts-du-Matin, jeunes et adultes, sont partis pour vivre un pèlerinage de cinq jours à Assise. Les jeunes ont réalisé un journal de bord, chaque jour publié sur le site internet de la paroisse : nous vous proposons de parcourir ce pèlerinage marquant pour l’ensemble de la paroisse, à travers leurs écrits.

Lors du bilan de l’année 2017, l’idée a été proposée de monter un projet qui puisse faire lien entre le catéchisme, l’aumônerie et les familles. Assise est venue comme une évidence, pour saint François et pour ses idées, actions qui sont encore bien d’actualité. Le projet a été présenté
aux familles et tout le groupe a participé aux actions (ventes de gâteaux, vide grenier…) pendant deux ans, pour financer en partie le projet.
Notre groupe de cinquante-cinq personnes, trente-cinq jeunes de 10 à 16 ans et vingt adultes (animateurs, parents, grands-parents) ont pris la route pour Assise le dimanche de Pâques 2019. Ce fut une semaine riche en relations humaines, des visites ont été ponctuées de prières, personnelles ou celles confiées par des paroissiens. Basilique de Saint-François, Basilique Sainte-Claire à Assise, Gubbio, Pérouse ou encore Trevi… Tous ont été enchantés de découvrir ces cités médiévales, et c’est sous la pluie que les plus courageux ont marché (plutôt grimpé) le dernier jour d’Assise jusqu’à Carceri, lieu de prière pour saint François et sainte Claire lorsqu’ils voulaient s’éloigner de la ville. En plus de la spiritualité, ce fut une très belle aventure humaine, aventure qui, par ailleurs, s’est poursuivie par un pique-nique avec le groupe en juin, cette fois-ci beaucoup moins loin : juste dans la Drôme. Dans tous les cas, cela a donné envie de refaire un autre projet… À suivre !

Anne-Marie Janvier

Journal de bord – Jour 1 « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix. » Prière de Saint François

Nous avons commencé notre voyage à 20 h 12 le dimanche 21 avril de Chatuzange. Et nous sommes arrivés à 11 h 30 à Assise. Nous avons commencé par une petite randonnée à travers la ville « d’Assisi ». Nous avons pique-niqué. Nous avons fait une visite guidée d’Assise et de ses monuments. Nous avons admiré la basilique inférieure et supérieure de Saint-François où nous avons vu son tombeau. Elle a été construite de 1228 à 1230 pour l’inférieure, de 1230 à 1253 pour la supérieure.

Nous avons visité la basilique Sainte-Claire construite de 1257 à 1265. Nous avons bien aimé les vêtements de l’époque, l’architecture et les peintures. Nous sommes rentrés sous la pluie à l’hôtel. Nous avons eu un très bon repas et de gros œufs en chocolat de 2 kg qui fait 3 fois la taille de notre tête et où il y avait un lapin en peluche qui est devenu notre mascotte.

Clément, Colin, Nathan, Paul et Sacha.

Journal de bord – Jour 2 « Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance » Prière de Saint François

Nous sommes allés à l’oratoire mais c’était fermé, après nous nous sommes rendus dans la maison des parents de saint François. C’est là où il y avait des tissus (son père était drapier), cet endroit est devenu une petite chapelle avec une Vierge, la croix de saint Damien et deux vitraux. On y a confié les intentions de prière de nos paroissiens et chanté. Puis nous sommes allés dans la Chapelle Chiesa Nova dans laquelle nous avons vu la cellule où saint François était enfermé par son père.

Avant de partir pour Trevi nous avons été à la cathédrale de San-Rufino et nous avons vu Notre-Dame des sept douleurs (Marie avec sept glaives dans le coeur), il y a aussi la Vierge avec sa couronne de douze étoiles que nous retrouvons sur le drapeau européen. Nous avons aussi vu que dans cette cathédrale il y a les reliques des personnes saintes et nous avons de nouveau confié les intentions de prière de la paroisse ! Puis nous sommes partis pique-niquer à Trevi, une ville médiévale de 8 000 habitants. Après un match de foot, nous avons déambulé dans la ville, admiré l’architecture, les couleurs, la sérénité de la ville…

Après un bon dîner pour refaire nos forces, nous avons vécu une veillée surprise où nous avons chanté avec l’accompagnement à la guitare par Gilles. Nous avons aussi prié avec la prière d’Ave Maria de Glorious pour demander à Dieu une bonne nuit.

Chloé V, Jeanne, Valentine, Élise, Adélie, Louison et Céline

Journal de bord – Jour 3 « Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. » Prière de Saint François

Dans le bus en partant pour Gubbio, Anne-Marie nous a raconté l’histoire de François et d’un loup féroce : François est venu dans Gubbio pour faire la paix avec un loup qui terrorisait les habitants. Il a fait un pacte avec lui. François a dit au loup de promettre qu’il ne mangerait ou n’attaquerait plus les habitants. En échange, les habitants le nourrirait. Quand nous avons marché pour aller au panier, nous avons vu une statue de saint Ubaldo. Nous avons pris le téléphérique (panier) pour monter à 827 m d’altitude pour arriver à la basilique Saint-Ubaldo que nous avons visitée. Dans la chapelle de la Basilique, nous avons prié avec les intentions qui nous ont été confiées par les gens de la paroisse.
Nous avons pique-niqué là-haut.

Ensuite nous avons repris le panier pour aller visiter la ville. Nous nous sommes promenés librement dans les ruelles. Nous avons admiré la statue de saint François avec le loup qui est très impressionnant ! En bus, nous nous sommes rendus dans la ville médiévale de Nocera. Nous nous sommes tous dirigés vers la grande place au centre du village. En le traversant nous avons été étonnés car les magasins étaient vides et
les églises fermées. On aurait dit un village fantôme. On nous a expliqué que c’était dû au séisme de 1999. Depuis le village a été déserté ! Après avoir goûté sur la place, nous avons formé deux équipes mixtes de footballeurs. Enfants, parents prêtre étaient de la partie. Après le repas, Célyan a eu la surprise d’avoir une bougie sur sa glace apportée par une serveuse dans le noir. On lui a tous chanté joyeux anniversaire. Il fêtait aujourd’hui ses 13 ans. Il a été très ému. Nous avons passé un très bon moment.

Alicia, Flavie, Adam et Célyan

Journal de bord – Jour 4 « Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve » Prière de Saint François

Aujourd’hui nous sommes allés à Pérouse, capitale de la région de l’Ombrie. Nous avons visité la basilique San-Domenico datant du Moyen-Age : elle a été construite entre le XIVe et XVe siècle, est composée de trois nefs et de multiples chapelles et la façade mesure environ 35 m de haut. Le grand vitrail de 21 m de haut était impressionnant ! La voûte de la basilique est une voûte en berceau. Un temps pour confier les intentions de la paroisse nous a permis de nous recueillir. Au dehors, une manifestation avait lieu devant la basilique San-Domenico car le 25 avril est le jour de la fête nationale pour la libération de 1945 qui a permis le retour à la démocratie.

Nous avons ensuite visité la ville et appris que Pérouse date de l’Antiquité (mais la forteresse, la Rocca Paolina, ne date que du XVe siècle) et est célèbre pour abriter l’une des plus anciennes universités d’Europe. Nous avons visité la ville souterraine de Pérouse, la Rocca Paolina, le
réseau souterrain est impressionnant par la quantité de rues et la hauteur entre le sol et la surface… Encore une fois nous avons passé une super journée et appris plein de choses avec un magnifique soleil.

Rémi, Justin, Quentin et Aymeric

Journal de bord – Jour 5 « Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. […] c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. » Prière de Saint François

Pour conclure le voyage, nous sommes repartis à Assise. Nous devions rencontrer un franciscain mais suite à une erreur, il nous attendait à Rome à 150 km… Nous avons donc trouvé une solution de repli et sommes montés à la forteresse, la Rocca Maggiore, édifiée au Moyen-Âge à des fins défensives. Nous avions une superbe vue à 360 degrés sur toute la vallée et sur Assise. À ce moment-là, les nuages devenaient menaçants… mais comme nous n’avions pas peur de la pluie, nous nous sommes mis en marche vers l’ermitage, sanctuaire naturel où saint François et sainte Claire venaient se ressourcer et prier en silence. Beaucoup d’obstacles nous empêchaient d’y arriver : 4 km de montée escarpée et rocheuse, la pluie battante, le découragement… Mais nous avons tenu bon, prié et le Seigneur nous a aidé à persévérer. Ce lieu était un endroit calme et ressourçant et beaucoup de gens venaient prier.

La fin de journée s’est terminée sous un beau soleil en faisant les boutiques. Enfin, cerise sur le gâteau et après un ultime temps de prière en groupe avec les dernières intentions confiées par les paroissiens, nous avons mangé des pizzas à volonté dans un très beau restaurant. Miam miam… Vers 21 h, il était temps de partir… Retour en France cette nuit !

Timothée, Grégoire, Baptiste, Antonin et Clément