Décès du Père Pierre Lambert

Après 65 ans de sacerdoce, la création d’une station de ski, un engagement fort auprès de la jeunesse, la formation de nombreux skieurs dont une championne olympique, le Père Pierre Lambert, Chevalier de la légion d’honneur, est décédé dimanche 8 janvier à l’âge de 97 ans. Ses obsèques seront célébrées jeudi 12 janvier à 14h30 à l’église St Pie X à Valence.

 

C’est un personnage de la Drôme et du diocèse de Valence qui disparait. Le Père Pierre Lambert s’est éteint, dimanche 8 janvier au soir à l’âge de 97 ans. « Je rends grâce au Seigneur pour la vie et le ministère de ce bon frère aîné qui a rendu un beau témoignage : sa foi était simple et lumineuse et il a servi le peuple de Dieu qui lui était confié – particulièrement dans le Nyonsais et le Vercors – comme un pasteur attentif et joyeux. Je me souviens de la manière dont il m’a fait découvrir le Vercors où il avait servi dans la résistance et de longues années en visitant les paroissiens avec une grande proximité et toujours en faisant découvrir l’espérance que donne le Christ. Même ces dernières années à la maison de retraite Benjamin Delessert, il était proche des résidents avec un cœur de pasteur », témoigne Monseigneur Pierre-Yves Michel, évêque de Valence.

Prêtre pendant 65 ans dans la Drôme à Montélimar, Romans, Livron, Nyons ou St Jean en Royans, Pierre Lambert a d’abord été un acteur de la résistance dans le maquis du Vercors durant la seconde guerre mondiale. Durant son apostolat, il a souvent pratiqué le ski, en organisant régulièrement des sorties avec les adolescents à Fond d’Urle où il y créera la station de ski drômoise. Camps de ski, compétitions, il apprend à skier à de nombreux enfants dont quelques-uns deviendront moniteurs ou directeurs de la station et même une sera championne du monde de slalom.

La ministre des anciens combattants et de la mémoire, Geneviève Darrieussecq, lui avait remis la médaille de chevalier de la légion d’honneur en mars 2021 pour « distinguer l’engagement d’une vie » précisait-elle lors de la cérémonie à Valence.

Pierre Lambert racontait que sa vocation est née grâce à « la générosité remarquable » de sa mère qui était visiteuse de prison et qui aidait les nécessiteux du secours catholique. « Pour elle l’accueil était naturel. Nos camarades pensionnaires qui habitaient loin passaient les week-ends à la maison. Un camarade juif est resté caché chez nous pendant 3 mois. Des personnes qui sortaient de prison passaient parfois 3 ou 4 jours à la maison », se rappelait Pierre Lambert en février 2021.

Le scoutisme a aussi été très important pour sa vocation. Il confiait : « Je dis encore tous les soirs la prière scoute ». En 1942-1943 avec d’autres scouts il distribuait le journal « Témoignage Chrétien », un journal clandestin de la résistance à l’époque, à la sortie des églises.

Fin Avril, il entre dans la résistance dans un maquis du Vercors. A l’arrivée des troupes alliées débarquées en méditerranée, à Romans, Il participe à la libération de Romans et Valence. Il entre dans l’armée régulière au 5ème Régiment de Dragons pour un engagement « jusqu’à la victoire plus 6 mois ». A la victoire, le 5 Juin 1945, il est envoyé en occupation en Autriche. Démobilisé le 29 Décembre 1945, il entre au séminaire le 2 Janvier 1946. Ordonné Prêtre le 29 Juin 1951, il est nommé Vicaire à Saint Jean en Royans, Livron, Montélimar et Romans, puis Curé de Nyons en 1970 et en 1986 de La Chapelle en Vercors. En 2002, il prend sa retraite sur place avec l’accord de Monseigneur Marchand, évêque en poste, pour assurer les offices. Depuis 2016 il résidait en maison de retraite à Valence.


Le Secours Catholique agit contre la pauvreté et en faveur de la solidarité en soutenant les plus fragiles à travers un accompagnement financier et convivial pour sortir de l’isolement. 

C’est un mouvement d’Eglise mais aussi reconnu par l’Etat pour sa dimension caritative. 

Il est donc reconnu comme un acteur de la société civile ouvert à tous sans prosélytisme.

« Dans ce temps de l’avent nous sommes appelés à ouvrir l’horizon de notre cœur, à   nous faire surprendre par la vie qui se présente chaque jour avec ses nouveautés »

Pape François

Secours Catholique

  • Téléphone: 04 75 40 34 77

  • Mail: dromeardeche[at]secours-catholique[dot]org

Voir la fiche