Un message de paix à la communauté musulmane

Suite à l’assassinat de Samuel Paty par un fanatique islamiste, et pour signifier son intention de fraternité, Monseigneur Pierre-Yves Michel a pris la parole lors de la prière musulmane à la mosquée de Valence.

Dans une volonté de dialogue et de paix, et un besoin d’apaisement, l’évêque de Valence s’est rendu à la mosquée El Fourqane de Valence ce vendredi 23 octobre, à la mi journée, pour s’adresser aux nombreux fidèles musulmans avant leur prière du vendredi suite à l’assassinat du professeur d’histoire géographie Samuel Paty, vendredi dernier.

« Parce qu’elle est un élément indispensable de l’éducation de tous les jeunes, nous défendrons l’école et ceux qui la font, pour que l’ignorance soit partout combattue, sous ses deux formes : celle du défaut de culture et celle du défaut de relation à l’autre. L’ignorance construit la peur. Les religions n’ont rien à craindre de l’exercice de la raison. C’est en remettant les religions dans le débat public que nous luttons le mieux contre le fanatisme. Nous tiendrons ensemble grâce à une connaissance mutuelle toujours plus effective, dans un esprit d’alliance, d’amitié sociale, de dialogue, de fraternité.

Nous ne reculerons pas sur notre confiance dans la possibilité d’une fraternité entre les personnes, faite de dialogue entre les groupes sociaux, entre les religions et les cultures, entre les savoirs, entre la foi et la raison. Et en tant que catholiques, nous redisons ici aux musulmans de notre département que nous serons toujours en dialogue avec eux, sans les confondre avec les fanatiques, les extrémistes et les assassins », assure Monseigneur Pierre-Yves Michel.

Le discours de l’évêque a été transmis à l’ensemble des mosquées de la Drôme pour que sa lecture soit faite. A Romans-sur-Isère c’est le diacre Guy Leydier qui a lu le message de l’évêque.