Message du Père Lucas Lourdusamy, Prieur des Capucins de Crest

Chers Pères,
Pace e bene !
« Si l’Espérance t’a fait marcher – Plus loin que ta peur – Tu auras les yeux levés – Alors tu pourras
tenir – Jusqu’au soleil de Dieu. »

Cette année, nous, les capucins de Crest, les disciples de St François d’Assise, avons commencé le
temps du Carême à 11. Durant ce Carême, la visite de vilain virus COVID-19 a emporté 5 de nos frères
âgés, notamment les ff. Marcel Connault (99 ans), Emmanuel Fabre (95 ans), Pierre Domergue (85
ans), Pierre Mazoué (85 ans) et Armand Donou (79 ans).

Nous avons passé ce temps de Carême en accompagnant nos frères dans leur souffrance. Nous avons
beau faire attention de ne pas se laisser contaminer par le COVID19, malheureusement, il est entré
au couvent et a fait un sacré ravage.

Les 6 autres frères, les rescapés, ont eu aussi la visite du virus. Moi-même, je me suis mis en
quarantaine chez moi pendant 18 jours avec tous les symptômes du COVID19. Depuis deux jours, très
doucement, nous surmontons la situation difficile. Pendant tout ce temps éprouvé, le centre de
notre vie était toujours l’Eucharistie et la Vie de prière communautaire.

Même si les frères étaient confinés dans leurs chambres, même si les frères partaient l’un après
l’autre vers le Seigneur, les autres se ressourçaient toujours auprès du Seigneur pour pouvoir vivre ce
temps inédit avec foi et dévouement. C’est l’amour du Seigneur qui nous poussait à avancer dans
notre vie et ce même amour du Christ qui nous soutient toujours au cours de ce temps douloureux.

Aujourd’hui, chez nous, nous terminons le temps de Carême à 5 (car le 6ème, le F Marc Faucheron,
est encore à l’hôpital de Valence avec un espoir de nous rejoindre très prochainement). Beaucoup
d’entre vous nous avez soutenus par vos sms, par vos mails et par vos prières. Nous vous remercions
tous et toutes pour vos soutiens spirituels et pour vos mots d’encouragement.

Ce passage de nos frères, nos compagnons de route, vers le Père du Ciel, nous fait vivre ce temps de
Pâques avec encore plus de courage et zèle, plus de foi et plus de conscience de notre appartenance
au Christ. Nous croyons que nos frères qui nous ont précédés, sont au Paradis. Supplions Marie de
leur donner toute sa tendresse, avec tous ceux qui sont dans la Cité Sainte et qui les ont accueillis
dans les chants de fête.

Chers pères, restons donc toujours unis dans l’amour du Christ qui se donne à chacun de nous dans
l’Eucharistie (communion spirituelle en ce jour) et dans sa Parole. Oui, c’est l’espérance qui nous
marcher, les yeux levés, vers le Seigneur, notre Pâque, toujours immolé qui vient nous apprendre à
nous aimer.

Malgré le confinement, je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de Pâques, entourés de vos
proches.

Bonne et Sainte Fête de Pâques.