Coup de jeune sur le Missel Romain

Près de vingt ans après une commande de Jean-Paul II, un nouveau texte rythmera les célébrations dès le premier jour de la nouvelle année liturgique, ce dimanche 28 novembre 2021. Le père Benjamin Latouche, responsable du service de la formation au sein du diocèse dévoile quelques unes des nouveautés.

C’est un événement dans l’Eglise en France ! Désormais, tous les catholiques francophones entendront et useront de nouveaux mots pendant la messe tels que « consubstantiel au Père », « C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie », « Heureux les invités au repas des noces de l’Agneau ! », « Frères et sœurs »…

Pour la nouvelle année liturgique, c’est une nouvelle traduction du Missel Romain qui entre en application. Elle se veut plus fidèle au texte latin, conformément aux instructions données par la Congrégation pour le culte divin. Son entrée en vigueur remplacera la traduction actuelle, en usage depuis 1969.

« Ce sont des petits changements, mais riches de sens, qui apparaissent dans notre liturgie dominicale« , explique Benjamin Latouche, curé de la paroisse Saint Vincent de l’Hermitage et responsable diocésain de la formation. Il détaille quelques nouveautés :

  • Le prêtre salue le peuple en utilisant cette nouvelle formule :
    Que la grâce et la paix de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus le Christ soient toujours avec vous.
    R/ Et avec votre esprit

« Cette nouvelle formule met en valeur en début de célébration la présence du Seigneur qui est source de paix et de grâce. En faisant résonner cette invitation, nous sommes un peuple convoqué tenu les uns et les autres dans l’amour du Père et du Fils ».

  • Il y a des changements dans le « Je confesse à Dieu » :
    Je confesse à Dieu Tout puissant,
    je reconnais devant vous, frères et sœurs, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission.
    On se frappe la poitrine en disant :
    Oui j’ai vraiment péché.
    C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi frères et sœurs de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

« Cette nouvelle traduction met en valeur le soutien des frères et sœurs demandé pour fournir la conversion du coeur ».

  • Il y a une nouvelle formule pour l’anamnèse (faire mémoire).
    Qu’il soit loué le mystère de la foi :
    R/ Sauveur du monde, sauve-nous ! Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.

« Il y a une action de grâce à penser que le Christ s’est offert pour nous dans le Pain et le Vin mais aussi dans sa Passion et sa Résurrection ».

  • Le diacre ou le prêtre tourné vers l’assemblée dit à la fin de la célébration :
    Allez en paix, glorifiez le Seigneur par votre vie Cela fait écho au fait que toute notre vie soit Eucharistie.

Autre formule :
          Allez porter l’Évangile du Seigneur.

« La Parole de Dieu n’est pas juste un texte écrit mais un message à vivre, à témoigner par toute notre existence ».

Téléchargez ici le nouvel ordinaire de la messe pour adultes et le nouvel ordinaire de la messe pour enfants, réalisés par Magnificat, la revue mensuelle qui vous accompagne chaque jour sur le chemin de la prière de l’Église et vous aide à développer votre vie spirituelle selon votre vocation propre.


Le Secours Catholique agit contre la pauvreté et en faveur de la solidarité en soutenant les plus fragiles à travers un accompagnement financier et convivial pour sortir de l’isolement. 

C’est un mouvement d’Eglise mais aussi reconnu par l’Etat pour sa dimension caritative. 

Il est donc reconnu comme un acteur de la société civile ouvert à tous sans prosélytisme.

« Dans ce temps de l’avent nous sommes appelés à ouvrir l’horizon de notre cœur, à   nous faire surprendre par la vie qui se présente chaque jour avec ses nouveautés »

Pape François

Secours Catholique

  • Téléphone: 04 75 40 34 77

  • Mail: dromeardeche[at]secours-catholique[dot]org

Voir la fiche