Vendredi 6 mars

Aujourd’hui, nous prions avec Olivier Lestang, du groupe de prière Sainte-Faustine, sur le thème « prier et célébrer ».

Loader Loading…
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger le document [185.64 KB]

Prière du groupe Sainte-Faustine
SEIGNEUR,
Nous voici rassemblés en ton nom,
Et nous savons que tu es là au milieu de nous.
Envoie ton esprit Saint dans nos coeurs, purifie-nous,
Augmente notre foi, notre amour, notre confiance,
Pour que nous puissions aimer comme tu nous aimes,
Pardonner comme tu nous pardonne
Être miséricordieux comme tu es la divine Miséricorde,
Apprends-nous l’humilité, donne- nous ta paix et ta joie
Afin que nous soyons des petites lumières d’amour dans ce monde,
Pour intercéder pour nos frères auprès de la divine miséricorde,
Par notre prière, l’offrande de chaque journée, de nos joies, de nos peines
Et de nos petits sacrifices,
Pour la gloire de Dieu et le salut du monde.
SEIGNEUR,
Tous nos manques d’amour,
Nos difficultés, nos sécheresses, nos misères, nos manques de foi,
De confiance,
Nous voulons les jeter dans ton coeur miséricordieux
Afin que par l’intercession de notre chère soeur Sainte -Faustine
Ils brûlent en répandant tout autour de chacun de nous
Un parfum d’amour.
AMEN

« Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ? » 


Lecture du livre du prophète Ézékiel 18, 21-28

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Si le méchant se détourne de tous les péchés qu’il a commis,
s’il observe tous mes décrets,
s’il pratique le droit et la justice,
c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.
On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis,
il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée.
Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant
– oracle du Seigneur Dieu –,
et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite
et qu’il vive ?
Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal
en imitant toutes les abominations du méchant,
il le ferait et il vivrait ?
Toute la justice qu’il avait pratiquée,
on ne s’en souviendra plus :
à cause de son infidélité et de son péché,
il mourra !
Et pourtant vous dites :
« La conduite du Seigneur n’est pas la bonne. »
Écoutez donc, fils d’Israël :
est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ?
N’est-ce pas plutôt la vôtre ?
Si le juste se détourne de sa justice,
commet le mal, et meurt dans cet état,
c’est à cause de son mal qu’il mourra.
Si le méchant se détourne de sa méchanceté
pour pratiquer le droit et la justice,
il sauvera sa vie.
Il a ouvert les yeux
et s’est détourné de ses crimes.
C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

Psaume 130, 1-2, 3-4, 5-6ab, 7bc-8)

R/ Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? 

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

« Va d’abord te réconcilier avec ton frère » 

Ta parole, Seigneur, est vérité,
et ta loi, délivrance.
Rejetez tous les crimes que vous avez commis,
faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau.
Ta parole, Seigneur, est vérité,
et ta loi, délivrance. 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5, 20-26

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Je vous le dis :
Si votre justice ne surpasse pas
celle des scribes et des pharisiens,
vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne commettras pas de meurtre,
et si quelqu’un commet un meurtre,
il devra passer en jugement.
Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui se met en colère contre son frère
devra passer en jugement.
Si quelqu’un insulte son frère,
il devra passer devant le tribunal.
Si quelqu’un le traite de fou,
il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel,
si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel,
va d’abord te réconcilier avec ton frère,
et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire
pendant que tu es en chemin avec lui,
pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge,
le juge au garde,
et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis :
tu n’en sortiras pas
avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Pour suivre les méditations quotidiennes de Pause Carême, inscrivez-vous vite !

Et n’hésitez pas à inviter vos proches à s’y inscrire !

Abonnez-vous à la Pause Carême
Vous allez recevoir un Email avec un lien pour confirmer votre inscription.
Une fois la confirmation d'inscription reçue, rajoutez internet@valence.cef.fr dans vos "contacts" ou dans la "liste blanche" de votre antispam.
Si vous ne recevez pas le mail de confirmation regardez bien dans vos "spams" ou "indésirables" au cas où votre antispam ait fait un peu trop de zèle ...