Les ressources de l’Eglise

Ces derniers jours des médias nationaux et locaux ont relayé la baisse continue en 2021 (5%) et au premier semestre 2022 (7%) de la collecte du denier de l’Eglise dans la Drôme. L’Economat suit de près cette diminution des ressources qui pourraient inquiéter l’équilibre financier. Le diocèse de Valence anticipe et réfléchi aussi à de nouveaux modes de financement et des projets attractifs pour compenser le vieillissement des donateurs.

 

Face à certaines réactions suite aux articles, le diocèse de Valence rappelle qu’il ne vit que de dons. Les principales charges sont la rémunération des prêtres, des personnels administratifs et des laïcs en mission pour près de 45% de son budget. La structure emploie plus d’une trentaine d’équivalent temps plein. Ce sont des personnes qui oeuvrent pour faire vivre l’Eglise dans la Drôme et apporter de nombreux services. Ils encadrent et forment également les nombreux bénévoles qui s’impliquent dans les 22 paroisses.

Contrairement aux idées reçues, l’Eglise n’est pas riche et équilibre à peine chaque année son budget. Lors d’un baptême, un mariage ou lors de funérailles, il est demandé de verser le casuel à la paroisse. Il s’agit d’un montant indicatif. Les fidèles peuvent librement augmenter ces montants selon leur générosité ou les adapter en fonction de leur situation économique personnelle. Cette offrande participe à la vie de la communauté paroissiale qui a préparé et accueilli la célébration. Elle permet de financer les frais occasionnés par celle-ci et sa préparation (chauffage, éclairage, entretien des locaux, frais engagés par les bénévoles…)

Nous vous proposons un dépliant pédagogique à télécharger ici qui présente les cinq ressources de l’Eglise et leur utilité.

Vous trouverez également ci-dessous la répartition des ressources et des charges du diocèse.

 


Le Secours Catholique agit contre la pauvreté et en faveur de la solidarité en soutenant les plus fragiles à travers un accompagnement financier et convivial pour sortir de l’isolement. 

C’est un mouvement d’Eglise mais aussi reconnu par l’Etat pour sa dimension caritative. 

Il est donc reconnu comme un acteur de la société civile ouvert à tous sans prosélytisme.

« Dans ce temps de l’avent nous sommes appelés à ouvrir l’horizon de notre cœur, à   nous faire surprendre par la vie qui se présente chaque jour avec ses nouveautés »

Pape François

Secours Catholique

  • Téléphone: 04 75 40 34 77

  • Mail: dromeardeche[at]secours-catholique[dot]org

Voir la fiche