Aujourd'hui 17 août nous fêtons : Sainte Claire de Montefalco - abbesse (✝ (...)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Offrir sa vie en sacrifice saint
Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Offrir sa vie en sacrifice saint
   

Homélie du Père Robert Perrier, paroisse St Emilien de Valence, le 31 août 2008 sur la seconde lecture du jour.
Textes de la liturgie de ce dimanche : Jérémie 20,7-9 / Romains 12, 1-2 / Matthieu 16, 21-27.

« Je vous exhorte, mes frères, par la tendresse de Dieu, à lui offrir votre personne et votre vie en sacrifice saint, capable de plaire à Dieu : c’est là, pour vous l’adoration véritable. »
Le verset 12,1 ouvre la deuxième partie de la lettre de St Paul aux Romains, une partie plus pastorale, mais tellement liée à la première partie de la lettre, plus doctrinale, et d’abord plus difficile, que la lettre forme vraiment un tout …
Paul ne dit pas : « Bon, maintenant passons aux choses pratiques » Non ! Interpellé, viscéralement, par le salut des juifs et des non-juifs, il a longuement dessiné le plan de Dieu à travers l’histoire. C’est un plan de miséricorde, de compassion, de salut pour tout homme, pour tous les hommes. Il ne lasse pas cette conviction ; il enchaîne : il faut vivre selon les desseins de Dieu, la volonté de Dieu … et cette volonté de Dieu est d’abord, et uniquement, manifestation de tendresse, de miséricorde pour tous.

« Je vous exhorte à offrir à Dieu votre personne et votre vie en sacrifice saint. »
Il s’agit de mettre notre vie, toute notre vie, au diapason de la volonté de Dieu … qui a créé tous les hommes pour être heureux …
Nous risquons, sans cesse de fractionner nos existences, avec des moments pour Dieu, des espaces de la journée ou de la semaine.
Pour Paul, l’espace pour Dieu, c’est tout … Il s’agit, ni plus ni moins, de maintenir constamment le cap sur Dieu, en semaine comme le dimanche, dans le quotidien d’une vie de prêtre, d’une vie de famille, dans une vie de professionnel, ou de retraité, une vie d’enfant qui, cette semaine, retrouve la classe, ses maîtres et ses copains, une vie marquée par la maladie, ou la pleine forme … Maintenir constamment le cap sur Dieu ; depuis Jésus-Christ, il n’y a plus ni profane, ni sacré, tout est appelé à être sacrifié, offert à Dieu, vécu avec lui et pour lui

Lire la suite






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP