Aujourd'hui 12 décembre nous fêtons : Saint Damase Ier - Pape (37 ème) de 366 à 384 (...)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Lettre aux mages
Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Lettre ouverte aux mages
   

Homélie du Père Philippe MAURIN, curé modérateur de Ste Claire en Dauphiné, St Jacques en pays de Romans et Notre-Dame des collines de l’Herbasse, pour la fête de l’épiphanie 2008.

Chers mages venus de l’Orient,

En notre XXI° siècle, époque des TGV, Airbus et autres fusées interplanétaires, votre aimable caravane exotique venue de l’Orient à Jérusalem peut sembler archaïque, dépassée et même faire rire mes contemporains.
Mais laissant là tout folklore, aujourd’hui je veux vous accompagner et faire un voyage à la rencontre du Christ.

Vous, des païens, qui n’avez pas bénéficié de la révélation faite à Israël, vous quittez votre pays, décidés à poursuivre jusqu’au bout l’interrogation qui vous habite. Vous vous êtes mis en route à partir de signe qui me déconcerte et que je comprends mal : une étoile repérée dans la nuit de votre ciel !
Mais vous mêmes ne savez pas très bien qui vous cherchez, ni où vous allez ; vous vous risquez à l’aventure.
C’est comme certains de mes contemporains qui s’interrogent parce que dans leur vie personnelle ou sociale, ils ont été frappés par quelque chose d’inexplicable : un évènement, une expérience, une question, un amour, une naissance ou une galère.
Comme vous, notre monde, mage d’aujourd’hui, se pose des questions sur la vie en société, le travail, l’économie, les relations internationales, le climat, la guerre, l’éthique, la vie, l’amour, la mort.
Moi et ceux qui ont reçu l’Évangile, nous ne savons pas accueillir ceux qui, nés hors de la foi, sont en marche vers le Christ sur des routes non balisées par lesquelles l’Esprit mène à Dieu. Nous avons du mal à comprendre que c’est à partir de ce qu’ils vivent, qu’ils voient, qu’ils découvrent, que Dieu les appelle et les conduit. Nous sommes embarrassés face à tout cheminement.
Pourtant cette mise en route est-elle l’œuvre de l’étoile ou est-ce Dieu qui a suscité ce mouvement ? ce Dieu ouvert aux étrangers, ce Dieu qui ne se formalise pas du chemin que l’on prend pour venir à lui .

Mais je poursuis le voyage avec vous.






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP