Aujourd'hui 23 novembre nous fêtons : Saint Clément Ier - Pape (4 ème) de 88 à 97 et (...)

Diocèse de Valence

[ documents ]
Lettre ouverte au bon samaritain
Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
Lettre ouverte au bon samaritain
   

Homélie du Père Philippe Maurin au lycée St Maurice à Romans

Cher inconnu,

Tu avais pris ce matin là la route de Jérusalem à Jéricho, celle qui passe par des défilés, des chemins encaissés et qui dévale vers la mer morte.
Tu n’avais pas envie de t’attarder : tu allais à ton rendez vous en passant par un territoire où il ne faisait pas bon se dire samaritain. Tu pressais donc le pas et baissais la tête quand tu croisais des prêtres, des lévites, des juifs pieux montant à Jérusalem.
Mais voilà, ce jour là, tu t’es arrêté.
Au bord de la route un blessé, laissé là après son agression par des bandits de grand chemin, gisant à moitié mort.
Quand tu l’as vu, tu n’as pas d’abord pensé brevet de secouriste, SAMU, police, compétences en tous genres, mais ton cœur fut retourné et laissant tout souci, toute urgence et tout raisonnement, tu t’es approché ; tu t’es fais proche d’un homme à terre.
Alors dans ta trousse à pharmacie, au fond de ton sac, tu as trouvé de quoi le soulager : un peu d’huile, un peu de vin. Geste de première urgence, de solidarité concrète, de soin et de compassion.
Tu l’as pris en charge et tu l’as conduit à l’auberge la plus proche. Là il serait soigné comme il convient. Souci de passer la main à plus compétent.
Les seules paroles que nous connaissons de toi, tu les a dites à l’aubergiste : ‘prends soin de lui : tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.’
Et puis tu as continué ta route sans laisser d’adresse, sans attendre de merci.

lire la suite






                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP