Aujourd'hui 27 août nous fêtons : Sainte Monique - Mère de saint Augustin (...)

Diocèse de Valence

Les JO, occasion de « glorifier Dieu par son corps »

Les évêques catholiques du Royaume-Uni profitent des Jeux olympiques pour souligner l’importance du corps humain, au centre d’une « Journée pour la vie », organisée fin juillet.


   

À quelques jours des Jeux Olympiques, qui s’ouvriront à Londres le 28 juillet, les évêques d’Irlande, d’Écosse, d’Angleterre et du pays de Galles, invitent les catholiques à « glorifier Dieu dans leur corps » , reprenant un passage de la première lettre de saint Paul aux Corinthiens (1 Co 6, 20). Une recommandation qui entend s’adresser à la fois à ceux qui participeront à une « Journée pour la vie », organisée outre-Manche le 29 juillet, mais aussi à ceux qui prendront part aux JO.

« Prendre soin de nos corps »
« Dans les prochaines semaines, nous allons voir les athlètes olympiques et paralympiques accomplir les choses les plus extraordinaires. Il sera incroyable de voir des records du monde battus, des médailles d’or gagnées après des années d’entraînement spécifique, de sacrifice personnel et de discipline quotidienne, le corps accomplissant des efforts que l’on pensait impossibles. Cette Journée pour la vie nous rappelle l’importance de prendre soin de nos corps à tous les âges et dans toutes les conditions », a affirmé Mgr Peter Smith, archevêque de Southwark, et responsable de la Journée pour la vie.

Dimanche 22 juillet, Benoît XVI s’est réjoui de cet événement sportif : « Je prie pour que, dans l’esprit de la trêve olympique, la bonne volonté générée par cet événement sportif international puisse porter ses fruits en promouvant la paix et la réconciliation à travers le monde », a-t-il déclaré. En 2009, devant des nageurs professionnels, il avait loué le sport comme « école de formation aux valeurs humaines et spirituelles ».

Jeûne décalé
Les corps des athlètes musulmans seront particulièrement mis à rude épreuve pendant ces Jeux olympiques, qui se déroulent cette année en même temps que le Ramadan. Beaucoup d’athlètes musulmans ont de leur côté décidé de reporter le jeûne imposé, ou d’offrir à la place des repas aux personnes défavorisées. Des experts musulmans, consultés par la fédération cycliste du Maroc, ont estimé dans une fatwa rendue publique jeudi 24 juillet que le jeûne des fidèles participant aux JO pouvait être décalé de quelques jours, le temps que la compétition sportive se termine.

Enfin, concernée au premier chef, l’Église anglicane se prépare quant à elle depuis longtemps aux Jeux olympiques. Voilà plus d’un an, elle a publié une prière particulière à l’occasion de cet événement. « Dieu éternel, (…) nous te prions pour les sportifs qui s’entraînent pour les Jeux et pour leurs proches », peut-on y lire.

Bâtiment interreligieux
Au sein du village olympique, un bâtiment indépendant regroupera les cinq grandes religions : chrétiens, musulmans, juifs, hindous et bouddhistes. Dans une annexe se trouveront les bahaïs, les jaïnistes et les zoroastriens. Le 28 juillet, une concélébration solennelle aura lieu en la cathédrale de Westminster pour tous les participants catholiques.

Les musulmans bénéficieront d’un repas spécial chaque jour pour la rupture du jeûne puisque les Jeux se dérouleront durant le Ramadan.

LOUP BESMOND de SENNEVILLE
Source : http://www.la-croix.com







                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP