Aujourd'hui 19 décembre nous fêtons : Bienheureux Urbain V - Pape (200 ème) de 1362 (...)

Diocèse de Valence

Facebook
    Vous aimez cet article?
    Partagez le.


    Vous aimez ce site, dites le sur Facebook !
A la rencontre du mystère, patriarche Bartholomée
   

Le patriarche œcuménique Bartholomée
À la rencontre du mystère
Cerf, « Orthodoxie », 2011, 318 p.

Le patriarche a présenté son ouvrage aux lecteurs français à l’occasion de sa dernière visite dans l’hexagone en avril 2011. Son allocution, comme l’avant-propos à l’édition française de l’ouvrage, manifeste ses liens privilégiés avec la France.
L’objectif de ce livre est, comme l’exprime le sous-titre, de faire “comprendre la foi orthodoxe aujourd’hui ?. En effet, le lecteur pourra découvrir ou redécouvrir les fondements et les richesses de la foi orthodoxe, mais également les prises de position du patriarcat de Constantinople par rapport aux grandes questions de société d’aujourd’hui.

Le terme de “mystère ? est le fil conducteur de l’ouvrage, chaque chapitre développant un point de la théologie et de la praxis orthodoxes en utilisant ce concept. Le premier chapitre retrace brièvement l’histoire du patriarcat de Constantinople, les quatre suivants nous permettent d’entrer dans la spiritualité orthodoxe par un regard sur la liturgie, les icônes, les sacrements, la prière et le monachisme, et nous plongent dans le cœur de la théologie orientale. La théologie elle-même est mystère, elle est un don de Dieu. Les drômois qui ont pu apprécier l’exposition sur « Présence de la Sainte Trinité dans l’icône » et la conférence de Jean-Baptiste Garrigou sur le même sujet trouveront ou retrouveront dans l’ouvrage les fondements théologiques de l’icône dans la tradition orientale.

Les trois derniers chapitres déploient longuement les questions actuelles d’une écologie liée à l’économie, des droits de l’homme, de la justice sociale, des conflits et de la paix. Une vision sacramentelle et liturgique du monde permet d’asseoir l’engagement ferme du patriarcat dans l’écologie et le respect de la création. L’auteur y prône une attitude “eucharistique et ascétique ? dans notre rapport au monde. Sa théologie de la Trinité fonde un “programme social ? (p. 177) permettant à l’humanité de vivre dans la liberté et la communion, encore un thème au cœur de notre année diocésaine.

Le lecteur appréciera de trouver dans cet ouvrage la position amplement développée du patriarcat de Constantinople par rapport au dialogue interreligieux. Le patriarche relie globalisation et œcuménicité, « une sensibilisation mondiale qui proclame l’unité de tous les êtres humains à travers le lien de l’amour et de la coopération  » (p. 204). Il défend le rôle des institutions religieuses et de leurs responsables dans la recherche de la paix et de la justice dans le monde. Il ne craint pas d’aborder des questions politiques, et en particulier de prendre position par rapport à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne, question d’actualité s’il en est !
Une théologie apophatique où le mystère de Dieu est préservé, révélant que nulle religion ne peut s’approprier la plénitude de Dieu, permet d’ouvrir l’espace pour le dialogue interreligieux. Car « le mystère transcende la doctrine » (p. 233). On passe alors de la “rencontre du mystère ? au “mystère de la rencontre ?. Dans des pages ardentes, le patriarche prône le dialogue interreligieux dans un effort de rencontre considéré comme “mystique et sacramentel ? (p. 265), où l’ouverture aux autres religions est fondée sur “la doctrine de la Sainte Trinité ?.

L’épilogue invite le lecteur à l’espérance, “l’espérance de la transformation ?. « Notre responsabilité, à vrai dire notre vocation, n’est pas de transformer le monde entier mais de produire un effet de guérison et de transformation dans la petite région où nous aurons vécu, dans les quelques rencontres que nous aurons faites, et dans la portée limitée des actes que nous aurons posés  » (p. 217).

Anne-Noëlle Clément
Service de l’œcuménisme – Valence







                Hébergement: C.E.F | Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP